Georges Éleuthère Mauvois (1922-2018)

L’écrivain et militant communiste Georges E. Mauvois est mort ce mardi 4 décembre, il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre en créole

Goerges Mauvois est né dans une famille de la petite bourgeoisie foyalaise. C’est un élève brillant au lycée Schœlcher où il obtient le baccalauréat. Il devient ensuite cadre dans l’administration des Postes, Télégraphes et Téléphones. En parallèle, il s’engage en politique au sein du Parti communiste, dont il resta membre jusqu’à son décès.

En 1962, suite à l’ordonnance Debré de 1960, qui autorise les préfets à exiler de force les fonctionnaires troublant l’ordre public dans les départements d’outre-mer, Georges Mauvois est révoqué. Il prépare alors le concours d’avocat et s’inscrit au barreau de Fort-de-France. C’est à cette période qu’il commence à écrire en français et en créole.

Il est l’auteur de plusieurs pièces de théâtre en créole qui furent jouées dans les théâtres de Martinique et dont la plus populaire est certainement Man Chomil publiée en 1992.

Il est aussi l’auteur de biographies de personnalités importantes de la vie politique martiniquaise, notamment Georges Gratiant qui fut son camarade au Parti communiste et son collègue au barreau de Fort-de-France.

Il est le père de l’historien Georges « Ti Jo »Mauvois.

Image de Georges Mauvois - Oeuvres théâtrales complètes
Georges Mauvois - Oeuvres théâtrales complètes
Kéditions
Éd: Keditions
Où trouver le livre
Georges Gratiant
Georges Mauvois
Éd: K editions
Où trouver le livre
Image de Contes des Quatre Croisées : Kont lé Kat Kwazé : édition bilingue français-créole
Contes des Quatre Croisées
Georges Mauvois
Éd: Ibis rouge
Où trouver le livre